Berlin Biennial admit that the french artist Lili-oto is right.

Published on by exhibition Lyon biennial art culture artist 2009

in 2009

The french artist Lili-oto demand:

1/ an artist for the artistic management of the Lyon Biennial
-
2/ biennial of Lyon 2011 with a open selection of artists

(see interview in the press below)
-
Berlin Biennale 2012 has made this choice
-
BIENNIAL OF LYON REFUSAL TO DISCLOSE AND TO PUBLISH ITS ACCOUNTS
-
THE ANTI-BIENNALE OF LYON CAMPAIGN
-
FREE ART POLITIC !
-
DISSIDENT
BIENIAL OF LYON
BAC OUT 2011
-
FRENCH DISSIDENT ARTIST
-
biennale-of-lyon


http://img4.imageshack.us/img4/263/lyonmag2.jpg

Published on lyon biennial 2011

Comment on this post

kapuki ville etat numerique art contemporain 11/01/2011 16:32


Les artisans peintres imagiers au moyen âge pratiquaient les arts de l’image et ils livraient par la commande religieuse à la population les figures sacramentelles ou les chef-d’œuvres alimentant
la dévotion au dogme. Aujourd’hui, la crise non pas des valeurs mais des recettes plébiscite dans les arts, la création contemporaine et notamment dans le dit art contemporain ou les arts visuels
de nouveaux retables sur l’autel de l’humanité.

Les recherches de nouveaux territoires et terroirs de l’émancipation sont inéluctables, le genre humain est immergé dans une période charnière de sa propre évolution. Les processus d’un nouveau
contrat social est en marche malgré cette propagande ultra conservatrice enchaînée aux intérêts des plus fortunés. Un nouveau contrat social durable et équitable adossé au respect des droits de
l’homme, de sa vie et de la biodiversité s’inscrit déjà dans les nouvelles tâches d’un présent en ruine ébranlé d’indignations, de révoltes et de désirs de changement.

L’artiste plasticien retrouve cette compétence originelle qui est son principal capital, promouvoir un corpus d’images et d’avatars formant les préceptes fondamentaux des nouvelles entités
visuelles culturelles non dogmatiques et non doctrinaires d’une société en devenir. L’imaginaire et ses arts (savoir-faire) sont ses meilleurs outils pour dialoguer avec une population en
prospection de nouvelles solutions justes et conformes à ses propres intérêts.

Kapuki la ville état immatérielle contribue modestement à la représentation de nouvelles alternatives chez l’artiste auteur en l’incitant à la suivre avec ses propres singularités et spécificités
sur ce même chemin. La ré-exploration de notre propre activité artistique en des temps anciens ne signifie pas une régression, un repli mais la quête d’outils nécessaires et efficaces dans ce
parcours chaotique de nos anciens en les actualisant, les associant à nos propres pratiques contemporaines. Cette démarche n’est pas un copier coller de l’histoire de l’art pour accoucher d’un
classicisme contemporain. Le classicisme contemporain siège et trône déjà dans ce marché international bling bling de l’art contemporain. Cette liberté innée du regard face à un milieu culturel de
plus en plus verrouillé, confiné et emmuré dans une phase de reconstruction du sens nous offre les nouvelles esquisses d’une peinture à l’image déliée tel de futurs peintres imagiers artisans de la
perception artistique de la destinée futur de notre prochain.


exhibition Lyon biennial art culture artist 2009 11/01/2011 16:33



yes ok for KAPUKI in contemporary art http://arts-artiste.com/